Déroulement de la formation

Après une évaluation de départ, un contrat de formation est signé entre l’auto-école et vous même. Un minimum de 20 heures est obligatoire.

La formation théorique prépare à l'examen du code de la route

La formation pratique (de minimum 20 heures de conduite),

Dès que l’épreuve théorique générale « le code » est réussie et le niveau de conduite jugé suffisant, une attestation de fin de formation initiale est délivrée permettant de circuler dans le cadre de la conduite accompagnée.

La période de conduite accompagnée

A compter de la date de délivrance de l’attestation de fin de formation initiale, l’apprenti conducteur durant sa période de conduite accompagnée (1 à 3 ans) doit :

  • Parcourir 3 000 km minimum sous la vigilance et avec les conseils d’un accompagnateur

  • Se rendre avec le ou les accompagnateur(s) et le formateur à deux rendez-vous pédagogiques qui durent chacun 3 heures.

Chaque rendez-vous pédagogique se compose d’une heure de conduite permettant au formateur d’évaluer le comportement et la progression de l’élève et d’un échange en salle autour de l’expérience acquise et de thèmes de sécurité routière : la vitesse, l’alcool, la vigilance et la fatigue, les assurances.

Au deuxième rendez-vous pédagogique, le formateur évalue si l’élève est apte à être présenté à l’épreuve pratique du permis de conduire.

Les avantages de la conduite accompagnée (AAC)

 

L'apprentissage anticipé de la conduite va incontestablement dans le sens d’une plus grande sécurité !

Les avantages de la conduite accompagnée : 

  • Est accessible dès l'age de 15 ans, sans limite supérieure d'âge

  • Permet d'acquérir une meilleure aisance technique au volant

  • Permet d’acquérir une expérience de la conduite en toute sécurité sous contrôle d’un accompagnateur avant l’obtention du permis de conduire

  • Le taux de réussite à l'examen du permis de conduire B est plus élevé

  • Grâce à l’AAC, la durée du permis probatoire est de deux ans au lieu de trois ans (sans infraction entraînant un retrait de point du permis de conduire)

  • L’épreuve de l'examen de conduite est accessible à partir de 17 ans.

Les avantages de la conduite supervisée (CS)

La conduite supervisée permet à un candidat, âgée d'au moins 18 ans, de compléter sa formation par une phase de conduite "supervisée" avec un accompagnateur sur un véhicule personnel afin de passer l'épreuve pratique dans des conditions plus sereines.

Les avantages de la conduite supervisée :

  • Acquérir un maximum d'expérience et de confiance avant le passage du permis de conduire

  • Améliorer à moindre coût ses acquis, en particulier en attendant  de repasser l'examen pratique suite à un échec.